Le mag

Du troc entre entreprises avec France Barter

ÉCONOMIE Portrait

Une bonne idée en France, ça arrive souvent comme un tube de Claude François. On tend l’oreille vers les Etats-Unis, on adapte le dernier son à la mode et le tour est joué ! C’est comme ça que le troc inter-entreprises – très développé outre Atlantique – a débarqué dans l’hexagone en 2014, sous les traits de la plateforme France Barter (de l’anglais to barter : échanger) et de ses audacieux fondateurs.

 

S’échanger des objets sur le net, le geste est devenu quasi quotidien pour des millions d’internautes à travers le monde, inscrits sur les milliers de sites dédiés. C’est désormais possible du côté des auto-entrepreneurs, PME ou TPE français qui souhaitent « troquer » dans un cadre privé. La demande est croissante  alors que la crise économique semble s’éterniser et que les entreprises se montrent frileuses dans leurs investissements. Pouvoir se développer sans entamer sa trésorerie, voilà une option que beaucoup n’avait jamais osé envisager. Chez France Barter, partenaire du Crédit Coopératif, les produits et services disponibles sont bien réels mais pas la monnaie utilisée : le Barter. Son cofondateur, Samuel Cohen l’expliquait ainsi sur BFM Buisness : « C’est un réseau social sur lequel les entreprises peuvent écouler leurs actifs dormants, trouver de nouveaux clients et facturer leurs prestations en échange de Barters. »

Moyennant un droit d’entrée de 245 véritables euros par an, les adhérents bénéficient d’un compte qu’ils peuvent utiliser avec les autres membres. Pour faire gonfler leur cagnotte virtuelle, ils proposent leur savoir-faire et sont, par la suite, en mesure de solliciter à leur tour les ressources du réseau. Par exemple, une agence de communication achète, pour 9000 Barters, la refonte de son site internet auprès d’une société de développeurs. Cette dernière peut alors s’offrir de nouveaux meubles de bureau, proposées par un adhérent opérant dans ce secteur.

 

Le commerce 2.0

 

Le troc est aussi possible de façon directe, sans monnaie fictive. C’est le cas lorsque deux entreprises se rendent service mutuellement, pour des prestations aux coûts équivalents : « Il s’agit d’échanges multilatéraux qui dessinent un mode de commerce alternatif, un levier de développement nouveau dans l’économie collaborative, où les acteurs se trouvent fédérer et les besoins mutualisés. » La force de la plateforme réside dans sa capacité à mettre en relation directe les adhérents susceptibles d’avoir des biens ou des services à s’échanger, grâce notamment à un algorithme qui révèle les besoins et les offres compatibles. Un gain de temps et d’argent que France Barter monnaye, à raison d’un prélèvement de 5% sur chaque transaction opérée via la plateforme, en plus du droit d’entrée. Et les perspectives de développement sont plutôt bonnes : « Nous avons 400 adhérents à l’heure actuelle, nous en espérons 4000 demain ! Les utilisateurs sont très satisfaits. C’est un très bon moyen de grandir plus vite sans dilapider son capital ! »

 

Pour aller plus loin :

www.francebarter.coop

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (2min): Du troc entre entreprises avec France Barter

Ces articles peuvent vous intéresser

ÉCONOMIE

Covid-19 : Les mesures de soutien en faveur des structures de l’économie sociale et solidaire

Le secrétariat d’Etat chargé de l’économie sociale, solidaire et responsable présente toutes les mesures de soutien pour les acteurs de l’ESS suite à

1min

ÉCONOMIE

ESS France lance un site pour défendre un Green Friday

Pour défendre un Green Friday plutôt qu’un Black Friday, ESS France et la République de l'ESS ont lancé le site « vivre sans Amazon : c'est

1min

ÉCONOMIE

Budget 2021: l'ESS défend son rôle face à la crise

Le Service civique devrait quasiment doubler en volume et les crédits ESS sont quasi constants. Mais la Vie associative n’obtient pas l’augmentation d

18s

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

Non classé Billet de blog

NOS FINANCEMENTS REFLÈTENT NOS PRINCIPES ET NOS VALEURS

En 2021, comme depuis 40 ans, il nous importe de préserver notre indépendance, notre liberté de décider et d’agir. La stratégie de financement et notr

1min

COOPÉRATIVE Billet de blog

Une semaine en milieu paysan – retour de terrain d’Hélène, chargée de mission

Hélène, coordinatrice de l'antenne de T&H à Ouagadougou et chargée de mission sur le terrain, nous fait un retour d'expérience suite à la 2ème session

1min

Non classé Billet de blog

BURKINA FASO : UNE URGENCE NON-MÉDIATIQUE

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une situation politique sans précédent. Au regard des événements sécuritaires liés aux groupes armés radi

2min

INNOVATION SOCIALE Billet de blog

Interview de Kevin, résident chez Habitat et Humanisme "Jamais je n’aurais pensé vivre ça"

Kevin a 32 ans, jeune actif, il est résident chez Habitat et Humanisme Ile-de-France au sein de la maison intergénérationnelle Chabrol, qui accueille

2min