Le mag

Montesso’Rennes : une autre école pour tous

SOCIÉTÉ Interview

Tous les mois, nous vous proposons sur Agir & Co, de faire connaissance avec une structure financée grâce au Livret Coopération pour ma région. Aujourd’hui, cap sur la Bretagne avec Montesso’Rennes, une école Montessori, qui a accueilli, dès le 1er septembre 2016, ses 22 premiers élèves, âgés de 3 à 7 ans. Hélène Cottrel, 37 ans, éducatrice diplômée AMI (Association Montessori Internationale) et Grégory Cottrel, 41 ans, président de l’association Montesso’Rennes, répondent à nos questions.

 

Quel est votre projet ?

Notre école Montessori, dénommée Montesso’Rennes, est associative, laïque et hors contrat, c’est-à-dire agréée par l’Education nationale mais ne recevant aucune subvention, ni de l’Éducation nationale, ni de l’État. Elle a ouvert ses portes le 1er septembre au cœur du campus de l’Insa (Institut national des sciences appliquées), à Rennes.

 

Pourquoi cette nouvelle école Montessori  ?

En effet, la première école Montessori de Rennes a fêté son 60ème anniversaire dernièrement. Elle est l’une des toutes premières écoles Montessori en France. Mais les inscriptions étaient closes sur deux, voire trois années. Nous avons donc décidé, pour la plus grande satisfaction des parents adeptes de cette méthode d’éducation, d’ouvrir Montesso’Rennes, une école bilingue français-anglais et éco-responsable (tri des déchets, jardinage, compostage, vigilance sur la consommation d’eau et d’énergie, utilisation de produits d’entretien certifiés produits biologiques).

 

En quoi consiste cette méthode d’éducation ?

La pédagogie Montessori est fondée sur les connaissances du développement de l’enfant. Elle est donc à l’écoute de son rythme. Le mélange des classes d’âge (une classe pour la maternelle et une classe pour l’élémentaire) favorise le développement social. La pédagogie repose sur trois piliers : un environnement préparé grâce à une classe adaptée à la taille et à la force des enfants, du matériel élaboré scientifiquement (sensoriel, mathématique, langage, découverte du monde, vie pratique) et des éducateurs formés et diplômés AMI (Association Montessori International).

Quel a été le montant de l’investissement de départ ?

Pour le moment, nous avons investi près de 18 000 euros dans le matériel Montessori et près de 7 000 euros en mobilier scolaire et matériaux divers. La moitié de ce prêt a été accordé par le Crédit Coopératif, grâce à l’argent placé par ses clients sur le Livret « Coopération pour ma région » et l’autre par Bretagne Active.

 

Comment s’annonce la rentrée prochaine ?

Pour la rentrée prochaine, nous allons accueillir 36 élèves au total, soit 2/3 d’élèves en plus et doubler le nombre d’éducateurs (quatre éducateurs dès septembre 2017). Nous investirons 10 à 12 000 euros supplémentaires pour accueillir ces nouveaux élèves dans des conditions optimales.

 

Et qu’en est-il des frais de scolarité ?

Grâce à l’intervention de mécènes (particuliers et entreprises) qui soutiennent notre projet, une bourse d’étude pourra être accordée aux enfants dont les parents ont des difficultés pour financer leur scolarité dans notre école. Nous avons aussi noué des partenariats avec des entreprises locales pour réduire les frais de scolarité. Par exemple, un peintre nous a fourni la peinture ainsi que l’ensemble du matériel (pinceaux, rouleaux…) et un imprimeur nous a donné un copieur dont il assure l’entretien. Nous sommes en train d’étudier d’autres partenariats avec des magasins Biocoop, des fermes écologiques, des fournisseurs de panneaux solaires.

 

Qu’envisagez-vous pour les prochaines années ?
Pour la rentrée prochaine, nous comptons déjà près de 100 élèves sur la liste d’attente… Là où nous sommes, sur le campus de l’Insa, il nous est impossible de pousser les murs. C’est pourquoi, nous recherchons un terrain, pour construire une école écologique tout en bois et accueillir 80 élèves de 3 à 11 ans, lors de la rentrée 2018. Et pourquoi pas un collège Montessori en 2019 ?

 

Il y a un an, le Crédit Coopératif élargissait sa gamme de produits tracés et engagés en créant le Livret « Coopération pour ma région ». L’argent placé sur ce livret permet à la banque d’accorder des prêts aux structures qui partagent des valeurs communes d’utilité sociale, de coopération, de démocratie et de solidarité pour une économie respectueuse de l’Homme et de son environnement.

 

Pour aller plus loin :

Le Livret Coopération pour ma région

Les chiffres-clés du Livret Coopération pour ma Région

Les chiffres-clés du Livret Coopération pour ma Région en Bretagne

Montesso’ Rennes

Notre offre pour le secteur de l’éducation

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (3min): Montesso’Rennes : une autre école pour tous

Ces articles peuvent vous intéresser

ÉCONOMIE

Impact de l’économie sociale et solidaire : ESS France investigue et publie son atlas 2020

ESS France, l’association de représentation et promotion de l'économie sociale et solidaire, publie la 5ème édition de l’atlas de l’ESS. Une mine

2min

SOCIÉTÉ

L’ESS dans les territoires ruraux : publication de deux livrets techniques pour le projet Tressons

Dans le cadre du projet Tressons consacré à l'économie sociale et solidaire (ESS) en milieu rural, deux livrets techniques sur la thématique « Dé

48s

ÉCONOMIE

Dossier spécial : l’Avise investigue en détail l’économie collaborative, sociale et solidaire

L’économie collaborative connaît depuis plusieurs années un vif succès grâce à l’essor de nombreuses plateformes digitales collaboratives. L’Avise, ag

37s

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

Non classé Billet de blog

NOS FINANCEMENTS REFLÈTENT NOS PRINCIPES ET NOS VALEURS

En 2021, comme depuis 40 ans, il nous importe de préserver notre indépendance, notre liberté de décider et d’agir. La stratégie de financement et notr

1min

COOPÉRATIVE Billet de blog

Une semaine en milieu paysan – retour de terrain d’Hélène, chargée de mission

Hélène, coordinatrice de l'antenne de T&H à Ouagadougou et chargée de mission sur le terrain, nous fait un retour d'expérience suite à la 2ème session

1min

Non classé Billet de blog

BURKINA FASO : UNE URGENCE NON-MÉDIATIQUE

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une situation politique sans précédent. Au regard des événements sécuritaires liés aux groupes armés radi

2min

INNOVATION SOCIALE Billet de blog

Interview de Kevin, résident chez Habitat et Humanisme "Jamais je n’aurais pensé vivre ça"

Kevin a 32 ans, jeune actif, il est résident chez Habitat et Humanisme Ile-de-France au sein de la maison intergénérationnelle Chabrol, qui accueille

2min