Le mag

Où va le monde associatif ?

ÉCONOMIE Enquête

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes) et le Mouvement Associatif, avec le soutien de la Fondation Crédit Coopératif ont présenté, le mois dernier, un rapport sur les stratégies des acteurs associatifs. Un outil d’accompagnement concret, réalisé par le cabinet KPMG, pour un secteur en pleine évolution et qui invite à une réflexion globale sur l’association de demain.

Une cinquantaine d’entretiens, une bibliographie approfondie et 1 000 témoignages de terrain, ce sont les sources foisonnantes de cette enquête de fond, concentrée sur quelques grands domaines du champ associatif : sanitaire, social, médico-social, aide, soin, services à domicile, animation périscolaire, sport et tourisme. Dans un contexte de transformation des pratiques, lié notamment aux nouvelles technologies et face à un environnement mouvant, les enjeux sont multiples pour les organisations concernées. Parfois exogènes, comme les transferts de compétences vers l’État ou la concurrence des structures à but lucratif, ils se trouvent aussi au sein même des associations, qui doivent par exemple renouveler leurs systèmes de financement ou revoir le recrutement de leurs bénévoles.

Trois grandes stratégies identifiées

Selon l’origine des ressources de la structure et sa façon d’appréhender le besoin social auquel elle répond, le cabinet a identifié six modèles d’association différents et trois stratégies distinctes de développement : l’hybridation des ressources et l’approfondissement des activités actuelles, la diversification des activités ou une stratégie mixte, où ces deux orientations cohabitent. Dans cette perspective, les leviers d’action internes sont clairement identifiés : le financement et les ressources, la gouvernance, la stratégie globale et les alliances, le suivi de l’impact social, les ressources humaines.

La nécessité d’une politique publique bienveillante

Mais tous les changements éventuels d’orientation seraient vains sans une politique volontariste en direction des associations. En ce sens, KMPG a délivré cinq grandes préconisations sur cinq thématiques centrales pour l’avenir du secteur. Les liens avec les pouvoirs publics d’abord, qui doivent se trouver renforcés. Pour ce faire, le cabinet encourage les collectivités locales à définir clairement le périmètre des activités relavant des Services Sociaux d’Intérêt Général (SSIG) et une reconnaissance de l’intérêt général des organisations plus simple de la part des administrations. Pour ce qui est de l’emploi, le rapport propose de systématiser la consultation des associations préalablement à l’élaboration des politiques publiques en la matière et de transformer le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) en une baisse pérenne des cotisations sociales. Sur l’accès au financement, il recommande une plus forte valorisation des actifs immatériels des associations (bénévoles, impact social, innovation…). La fiscalité est également évoquée avec un appel à favoriser le financement de l’innovation sociale via un crédit d’impôt recherche (CIR) dédié à la recherche et développement associative. Enfin, les rapporteurs demandent une concentration des financements publics nécessaires à la formation des bénévoles.

Le rapport est complété d’un benchmark européen, afin d’enrichir les débats d’expériences étrangères inspirantes, susceptibles d’êtres transposées en France. Six thématiques ont été explorées dans ce sens : reconnaissance et valorisation du bénévolat, financement de l’innovation sociale, gouvernance, fiscalité des associations, pratique de la mesure de l’impact social et commande publique.

 

Pour en savoir plus :

Téléchargez la synthèse de l’étude

Site de l’UDES

Site du Mouvement Associatif

La Fondation Crédit Coopératif

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (2min): Où va le monde associatif ?

Ces articles peuvent vous intéresser

ÉCONOMIE Interview

Titres associatifs : ALIMA prépare son avenir

Le 3 janvier, The Alliance for International Medical Action (ALIMA), a annoncé avoir levé deux millions d’euros de titres associatifs, devenant la pre

2min

ÉCONOMIE Analyse

La relation ternaire s’applique aussi au développement à l’international

Le Crédit Coopératif a développé depuis 2013 un partenariat avec la banque coopérative espagnole Laboral Kutxa, principalement active au Pays basque e

2min

ÉCONOMIE Interview

ESS : les bons tuyaux de l’Avise

Créée en 2002, l’AVISE est une agence d’ingénierie pour « entreprendre autrement », notamment par toutes les formes d’économie sociale et solidaire (E

3min

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

CULTURE Billet de blog

Bernard Latarjet au Festival d’Avignon : "Culture et ESS, une troisième voie ?"

La Fondation Crédit Coopératif, le Labo de l’ESS et le Festival d’Avignon organisent une rencontre pour explorer les rapprochements possible entre Cul

1min

SOLIDARITÉ Billet de blog

La première Websérie humanitaire : DE VOS PROPRES YEUX

La première Websérie humanitaire : DE VOS PROPRES YEUX

36s

COOPÉRATIVE Billet de blog

ARTISHOC, le numérique coopératif au service de la culture

Artishoc propose des solutions numériques dédiées aux acteurs culturels via une plateforme de services et de conseils.

56s

SOLIDARITÉ Billet de blog

République Démocratique du Congo : actualité d’un pays sous tension

En 2018, à l’approche des élections présidentielles, la République démocratique du Congo est en proie à la fois à une crise économique, à une forte in

1min