Le mag

Rassembler pour le handicap

SOLIDARITÉ Portrait

Le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH), association reconnue d’utilité publique, accompagne depuis 46 ans les porteurs de projets unis par un même objectif : améliorer sensiblement la vie quotidienne des personnes en situation de handicap. Karine Reverte, sa directrice, nous présente une institution incontournable dans le paysage national.

 

Quelle est la vocation du CCAH ?

Notre ambition première est d’être le trait d’union entre tous les acteurs qui font vivre le secteur du handicap en France : la protection sociale, les mutualistes, les associations travaillant dans ce domaine, les comités d’entreprise et les entreprises elles-mêmes évidemment. C’est notre grande force d’être en mesure de rassembler des entités aussi diverses parmi nos membres et de les faire œuvrer ensemble pour construire une société plus accueillante à l’égard des personnes en situation de handicap.

 

Comment s’organise l’association ?

En tout, vingt membres siègent à notre Conseil d’administration, ils représentent les différents acteurs du secteur : huit sont issus de la protection sociale, huit autres représentent les associations nationales et quatre viennent des mutuelles, des comités d’entreprise ou des entreprises. C’est le cas du Crédit Coopératif notamment, avec lequel nous entretenons des relations privilégiées. Nous partageons des valeurs communes et une implantation régionale importante. Par ailleurs, nous sommes partenaires du Livret Agir Fondations (compte sur livret tracé, pour lequel les sommes affectées servent à financer un domaine d’action choisi), pour lequel nous intervenons en tant qu’expert pour déterminer les critères de sélection.

 

Concrètement, comment agissez-vous ?

 Notre activité principale consiste à financer des projets, dans des domaines très variés (emploi, habitat, éducation, loisirs). Ils peuvent concerner tous les types de handicap, partout en France et des personnes de tous âges. Dans un premier temps, nous effectuons un travail minutieux d’évaluation et nous sélectionnons les idées les plus abouties, les plus profitables pour les personnes handicapées. Une fois que nous avons opéré ce choix, il s’agit de convaincre nos membres d’investir. Les fonds sont récoltés par mutualisation auprès des volontaires. En 2016, nous avons ainsi financé 130 projets, pour un montant total de 18,5 millions d’euros. Cela fait de nous l’un des premiers mécènes non publics du secteur. Bien sûr, après cette étape qui permet aux projets de prendre vie, nous les suivons étroitement et nous nous attachons à mesurer leur impact réel. C’est une dimension très importante de notre travail.

 

Quelles sont vos autres activités ?

 Le CCAH est aussi un centre de formation. Nous offrons à nos membres et à des clients extérieurs, des formations sur mesure, des sensibilisations de leurs collaborateurs à la problématique générale du handicap par exemple, ou sur l’emploi des personnes handicapées. Dans le même esprit, nous développons également des activités de conseils, pour les entreprises et d’autres structures. Nous les accompagnons dans la définition de leur stratégie handicap et soutenons les porteurs de projets dans le développement de leurs idées. Enfin, nous sommes reconnus comme un pôle national d’échanges et de partage sur le sujet du handicap. C’est l’une de nos missions originelles, d’intérêt général, que de diffuser notre expertise au plus grand nombre, notamment via des colloques, des conférences et des publications.

 

Pour en savoir plus :

https://www.ccah.fr/

http://www.credit-cooperatif.coop/offre-personnes-morales/placements/livret-agir-fondations/

 

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (2min): Rassembler pour le handicap

Ces articles peuvent vous intéresser

SOLIDARITÉ évènement

Giving Tuesday : un levier pour développer les philanthropies

Campagne mondiale dédiée à la générosité, le Giving Tuesday mobilise des millions de personnes en faveur d’une meilleure action sociale. L’idée est si

2min

SOLIDARITÉ Associations

Ikambere : redonner des perspectives aux femmes vivant avec le VIH

Ikambere veut dire « maison accueillante » en kinyarwanda (langage du Rwanda). Il s’agit d’une maison traditionnelle, habitée par un notable, qui est

3min

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

COOPÉRATIVE Billet de blog

La première coopérative immobilière en France

Pour répondre au problème de l’augmentation de la vacance immobilière et de ses conséquences, Vincent BORREL, Pdt de la SCIC La Coopérative de l’Immob

53s

COOPÉRATIVE Billet de blog

Inauguration de la résidence intergénérationnelle de Besançon

Habitat et Humanisme a inauguré la résidence Noël Roncet, une résidence intergénérationnelle de 17 logements destinée à accueillir des seniors, des fa

36s

COOPÉRATIVE Billet de blog

Des Fermes de Figeac à Figeacteurs: coopération et l’innovation au service d’un territoire

Comment une petite coopérative située dans le nord du Lot sur un territoire très rural dominé par l’élevage bovin et un collectif sont devenus un exem

1min

INNOVATION SOCIALE Billet de blog

Contribuer à créer des "Villages vivants" sur la plateforme Tudigo

Rideaux de fer baissés, rues désertes, alors que le nombre de commerces dans les cœurs de villes et villages continuent à diminuer et entraînent des c

1min