Le mag

Alternatives Économiques réinvente l’info sur papier

CULTURE Interview

Le papier est mort. Cela fait bientôt vingt ans qu’on nous le promet. C’est une certitude : la presse de demain sera dématérialisée ou ne sera pas. Et pourtant, de nouvelles publications voient encore le jour chaque année en France avec parfois, au bout du chemin, le succès ! Un exemple qu’aimerait bien suivre Alternatives Économiques qui a lancé en novembre son propre MOOK (un mix entre un livre et un magazine) de 140 pages, objet aussi ludique et instructif qu’élégant. Rencontre avec le rédacteur en chef, Laurent Jeanneau.

 

D’où vous est venue cette idée de créer un média papier, à l’heure où la digitalisation bouleverse le monde de la presse ?

Nous avons un nouveau site internet depuis un an. C’était un investissement important. La transition numérique est un enjeu central pour un journal comme le nôtre. Mais, en même temps, nous ne voulions pas abandonner le papier, d’où l’idée de cette nouvelle offre en parallèle. À nos yeux, si on prend la peine de proposer des produits innovants, la presse papier a un bel avenir devant elle. Le web est privilégié par les lecteurs pour ce qui concerne l’actualité chaude. Mais avec de belles productions, comme ce livre, nous invitons à un décryptage de l’actualité sur le fond, qui permet un certain recul.

Quel est le concept de ce nouveau support ?

C’est un véritable pari, une façon de nous réinventer. Sur le fond, c’est un produit  Alternatives Économiques, avec le travail de nos journalistes maison, chargés de collecter les informations. L’innovation, c’est de confier le fruit de cette recherche à des illustrateurs pour le rendre plus compréhensible, immédiatement appréhensible à l’œil. Ce premier numéro est une réussite en ce sens à mon avis. Les illustrateurs se sont pris au jeu, c’était inédit pour eux. On peut dire que nous avons un peu renouveler le genre. Les chiffres et les graphiques sont des données qui peuvent impressionner, parfois difficiles à lire. L’usage du dessin a le mérite de les rendre plus accessibles. Nous sommes partis sur l’idée d’une sortie annuelle. Il s’agit d’un bel ouvrage, idéal pour les fêtes de fin d’année.

Pourquoi ce choix d’un dossier spécial sur les idées reçues pour votre premier numéro ?

En fin d’année dernière, nous étions dans un contexte particulier, avec l’élection de Trump et le Brexit notamment, évènements lors desquels s’est imposé le concept de fake news. Nous sommes partis de ce constat pour élaborer une sorte de manuel de survie contre les idées reçues. Nous avons démonté 40 lieux communs qui polluent le débat public et empêchent souvent toute discussion, grâce à des chiffres et des graphiques pertinents. Le résultat, c’est un gros livre, épuré, beau visuellement et très instructif. Il y a beaucoup de rigueur et d’expertise derrière. Cet éclairage, constitué à partir de données fiables et solides, pose les bases d’un échange sérieux et apaisé sur des questions parfois polémiques.

Comment avez-vous financé un tel projet ?

Alternatives Économiques est une petite Scop, aux moyens limités. Nous avons donc réalisé un crowdfunding en ligne pour financer une partie du projet. À notre grande surprise, la récolte de fonds a rapporté 33 000 euros sur un mois, presque le double de ce que nous avions prévu. C’est une réussite et la preuve aussi d’une certaine attente de nouveauté de la part des lecteurs.

 

Pour en savoir plus :

Site d’Alternatives Économiques

Le sommaire du premier numéro d’OBLIK

 

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (2min): Alternatives Économiques réinvente l’info sur papier

Ces articles peuvent vous intéresser

CULTURE évènement

Le Forum national des associations se tiendra le 18 octobre

Pour sa 12e édition, ce rendez-vous annuel des dirigeants et responsables du secteur associatif sera résolument tourné vers l’avenir du secteur associ

2min

CULTURE Lauréat Fondation

Dans6T, chevaliers dansants du vivre-ensemble

Récompensée par la Fondation Crédit Coopératif en 2016, DANS6T compte désormais 19 salariés, enseigne auprès de 800 élèves et vient de recevoir le Pri

3min

CULTURE Portrait

Super Besse

Du haut de ses 34 ans, la dessinatrice de presse Besse a déjà travaillé pour Causette, Marianne, Charlie Hebdo ou encore l’Humanité. Depuis mars 2016,

3min

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

Non classé Billet de blog

Les internautes se mobilisent pour offrir un Noël aux sans-abris

Des centaines de milliers d’internautes se mobilisent en ce moment pour offrir un Noël aux sans-abris dans toute la France.

1min

ÉCONOMIE Billet de blog

Contrats aidés : pour que 2018 soit une année de transition et non de rupture

Philippe Jahshan, président du Mouvement associatif, publie un plaidoyer pour un moratoire sur les contrats aidés

3min

ÉCONOMIE Billet de blog

Le numérique, un enjeu sociétal

ActifsRadio a rencontré Valérie PEUGEOT, prospectiviste au sein du laboratoire de Sciences Humaines et Sociales d’Orange Labs, ancienne Vice-Président

33s

COOPÉRATIVE Billet de blog

ECCOFOR reçoit le 1er prix de la Fondation du Crédit Coopératif

Ecole de production située dans le Jura, ECCOFOR a été primée lors de la 37ème Rencontre Nationale du Crédit Coopératif

37s