Le mag

Aux Merveilles d’Alice : du local, du vrac et du lien social

ÉCONOMIE

En 2017, Alice Dubré, une jeune femme dynamique de 37 ans originaire d’Angers, troque sa vie enseignante pour se consacrer à son épicerie ambulante. Elle revient sur son parcours avec les rédacteurs d’Agir&co.

Les prémisses d’un projet naissant à l’étranger

Avide de découverte et d’aventure, Alice s’envole pour l’Autriche dès la fin de ses études, puis plus tard vers la Suède où elle y enseigne le français et l’anglais. Dans le pays nordique, la jeune femme développe une conscience écologique et sociétale, notamment par la découverte des initiatives citoyennes locales. C’est ainsi que l’idée de créer un tiers lieux, comme un café citoyen, commence à émerger.

 

Un retour en France et un projet qui s’affine

Le froid nordique a eu raison de son attachement pour ce pays. Ainsi en 2013, elle est de retour en France et s’installe au Pays Basque : « au soleil » comme elle dit ! Engagée pour les personnes vulnérables, elle s’engage dans de l’aide à domicile, en plus de son poste d’enseignement. En parallèle, elle découvre dans sa commune en 2015 une épicerie en vrac. Pour cette jeune femme sensible aux problématiques environnementales, et donc au « zéro déchet », c’est le déclic !

 

Bien plus qu’une simple épicerie

Fin 2016, Alice emménage à Orx, un petit village au sud des Landes et arrête l’enseignement pour mettre en place l’un de ses projets : l’épicerie vrac. Lors de son action de démarchage des communes alentours, un maire lui confie le manque de commerces dans son village et évoque l’idée d’une épicerie ambulante. C’est ainsi qu’elle se lance, en 2017, sur les routes basques au volant de son camion baptisé « Aux Merveilles d’Alice ». Elle propose aux habitants de six communes du sud des Landes (Orx, Saubrigues, Biarrotte, Saint Martin de Seignanx, Bénesse-Maremne, St Vincent de Tyrosse) ses produits. Elle offre également un service de drive qui inclut 4 communes de plus. Les clients passent commande sur le site www.cagette.net, puis récupèrent leurs achats aux horaires et à l’adresse précisée. En plus de lutter contre la production de déchets par l’offre de vrac, Alice redynamise les villages en stimulant le lien social entre les habitants.

 

Alice passe de bourg en bourg basque et propose des produits alimentaires en vrac.

 

Un choix éclectique de produits locaux

Privilégiant le local, la quasi-totalité des produits sont fournis par des producteurs des environs et la majorité d’entre eux dispose du label bio ou du label rouge (1). Alice propose essentiellement des produits qu’elle aime consommer. Vous ne trouverez donc pas de viande dans son épicerie mais une large gamme de fromage, du yaourt artisanal, des œufs bio, quelques légumes bio, etc. Elle propose aussi des produits ménagers (vinaigre blanc, bicarbonate de soude par exemple) ou encore des cosmétiques naturels bio.

 

L’aventure continue…

Le lien social reste l’une des priorités d’Alice. C’est pourquoi elle développe actuellement un point fixe dans son village en collaboration avec d’autres Orxois.

Alice Dubré est une entrepreneuse financée et accompagnée par l’Adie. L’association, reconnue d’utilité publique, finance des projets de création d’entreprise jusqu’à 10 000€. Elle accompagne tous ceux qui veulent créer leur entreprise sans critère de capital ou de diplôme.

 

Vous souhaitez contacter Alice Debré ?

 

(1) Le Label Rouge est un signe national qui désigne des produits qui, par leurs conditions de production ou de fabrication, ont un niveau de qualité supérieur par rapport aux autres produits similaires habituellement commercialisés.

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (3min): Aux Merveilles d’Alice : du local, du vrac et du lien social

Ces articles peuvent vous intéresser

ÉCONOMIE

Echanger pendant 24h sur #bankingonvalues pour changer la finance

Pour la 6ème année consécutive, la Global Alliance for Banking on Values (GABV) organise les 24h de la GABV sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que l

1min

ÉCONOMIE

De la vie citadine à la vie rurale il n’y a qu’un pas, que Sylvain Tosi, néo-maraîcher, a fait

Situé dans le Var, Correns est le premier village entièrement biologique de France depuis 1995. Une nouvelle génération d’agriculteurs y cultive des

3min

ENVIRONNEMENT Article

Universités d’Été de l’Économie de Demain : les 5 verbatims à retenir de la conférence urgence écologique et sociale

Les Universités d’Été de l’Économie de Demain (#UEED), organisées par le collectif #NousSommesDemain, se sont tenues les 3 et 4 septembre 2019 à Paris

6min

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

Non classé Billet de blog

Covid-19 : Les autorités ne doivent pas oublier les populations vulnérables

Depuis plusieurs semaines, l’épidémie de coronavirus continue de se propager sur le territoire français. Si plusieurs mesures ont été prises par les a

3min

ENVIRONNEMENT Billet de blog

Formez-vous à l'économie circulaire avec le MOOC des Canaux !

Envie de faire évoluer vos pratiques professionnelles pour limiter leur impact sur l’environnement ? De découvrir les nouveaux métiers de la construct

2min

COOPÉRATIVE Billet de blog

Courez ou marchez pour Habitat et Humanisme, le 29 mars à Paris !

Participez à la Soli’Run, l’événement sportif et solidaire au profit d’Habitat et Humanisme, le dimanche 29 mars 2020, à Paris.

33s

ENVIRONNEMENT Billet de blog

Baussant Conseil publie son 2ème livre blanc sur l'Investissement Socialement Responsable

En septembre 2017, Baussant Conseil a publié son premier livre blanc sur l’Investissement Socialement Responsable (ISR). Depuis, l’ISR a pris une ampl

1min