Le mag

Les salariés et dirigeants s’expriment sur la Qualité de Vie au Travail dans l’ESS

COOPÉRATIVE Analyse

Le 7 mars dernier, CHORUM, la mutuelle de protection sociale complémentaire des acteurs de l’ESS, a rendu public les résultats de la 2ème édition du Baromètre national de la qualité de vie au travail dans l’ESS. C’est la plus grande enquête réalisée sur ce sujet dans l’ESS avec 6246 salariés et dirigeants interrogés.

Mesurer l’évolution entre 2013 et 2016 de la perception de la Qualité de Vie au Travail (QVT) dans les organisations de l’Economie Sociale et Solidaire. C’est l’objet de cette étude menée par CHORUM avec le CSA dont la restitution avait lieu début mars à Paris. Quels en sont les principaux résultats ?

1 – Un sentiment de dégradation de la qualité de vie au travail mais un attachement au secteur toujours prégnant

En 3 ans, la note de qualité de vie au travail dans l’ESS qui s’élevait à 6,3/10 pour les salariés et 7,4/10 pour les dirigeants passe à 6,1/10 et 7,2/10. Parmi les facteurs de dégradation évoqués par les salariés, se trouvent les changements d’organisation (51%) et la reconnaissance des compétences (33%). Concernant les dirigeants, les relations avec les pouvoirs publics/les financeurs (48%), et l’évolution des moyens humains et financiers (42%) sont considérés comme des facteurs de dégradation de la QVT.

Toutefois, l’attachement au secteur en lien avec le sens et l’utilité du travail est toujours présent avec 83% de salariés et 94% de dirigeants qui souhaitent continuer à travailler dans l’ESS. La satisfaction sur le contenu du travail est largement plébiscitée pour 76% des salariés et 93% des dirigeants malgré une évolution à la baisse de 4 points pour les salariés. L’utilité au travail est un autre élément positif partagé par les répondants : 88% des salariés et 95% des dirigeants se sentent respectés et reconnus (contre 83% et 90% en 2013) par les bénéficiaires/public/adhérents/clients.

Parmi les nouvelles thématiques abordées par cette 2e édition, se trouve la question de la fierté : 73% des salariés et 93% des dirigeants sont en effet fiers de travailler dans leur structure.

 

2 – Une perception positive de l’ambiance et un soutien managérial en progression

L’ambiance de travail est jugée bonne pour 78% des salariés et 94% des dirigeants. A cela s’ajoute un soutien managérial satisfaisant et en nette progression : 64% de salariés (contre 56% lors de la 1ère édition) disent recevoir un soutien satisfaisant de la part de leur encadrant dans des situations difficiles.

 

3 – Des points de vigilance sur l’organisation et l’environnement du travail

Charge de travail (50%) et pression (53%) sont toujours ressenties par une majorité de salariés. Quant aux dirigeants, ils connaissent une légère baisse de ces indicateurs : 53% estiment effectuer une charge de travail excessive (contre 59% en 2013) et 65% se disent constamment sous pression (contre 73% en 2013).

L’environnement de travail pèse aussi sur le ressenti de la qualité de vie au travail : avec 30% des salariés (23% en 2013) et 18% des dirigeants (16% en 2013) qui ressentent des douleurs articulaires dans le travail, le constat est à la hausse. En lien avec une présence marquée des métiers d’accompagnement du public dans le secteur de l’ESS, plus de la moitié des salariés et dirigeants sont affectés par des comportements et discours agressifs de la part des bénéficiaires/clients (61% des salariés et 62% des dirigeants).

 

4 – Fusions et changements organisationnels au cœur des préoccupations

Malgré des chiffres globalement positifs, les salariés sont peu rassurés par le contexte de fusion et les changements organisationnels. Les fusions ou regroupements ont eu un impact négatif sur le travail pour 47% des salariés et 26% des dirigeants : le manque d’informations sur les changements et évolutions impactent directement la QVT. Les salariés, qui apparaissent plus touchés dans leur activité que les dirigeants sont d’ailleurs ceux qui ont le moins confiance en leur avenir professionnel : seulement 56% d’entre eux partagent un ressenti positif (52% des non cadres et 64% des cadres).

 

5 – Le numérique : une appréciation positive à nuancer

88% des salariés et 95% des dirigeants déclarent que le numérique a un impact positif sur leur qualité de vie au travail. Quelques points de vigilance sont cependant à prendre en compte comme le stress (ressenti par 17% de salariés et 18% de dirigeants) et la pression (16% de salariés et 20% de dirigeants).

 

6 – Le soutien du manager : élément incontournable de la qualité de vie au travail

Pour les salariés, les échanges sur le travail et le soutien du manager sont au cœur de la QVT. Quant aux dirigeants, les moyens matériels et la pression temporelle ressortent comme deux priorités d’action.

 

Pour aller plus loin :

www.chorum.fr

Synthèse de l’enquête

Réagissez

Déjà inscrit(e) ?

En cours (3min): Les salariés et dirigeants s’expriment sur la Qualité de Vie au Travail dans l’ESS

Ces articles peuvent vous intéresser

COOPÉRATIVE

Scherberich : de la PME familiale au passage en Société Coopérative et Participative

L’entreprise alsacienne Scherberich, spécialisée dans la rénovation de bâtiments historiques, a été reprise par ses salariés sous la forme d’une Socié

3min

ÉCONOMIE

Covid-19 : Les mesures de soutien en faveur des structures de l’économie sociale et solidaire

Le secrétariat d’Etat chargé de l’économie sociale, solidaire et responsable présente toutes les mesures de soutien pour les acteurs de l’ESS suite à

1min

ÉCONOMIE

ESS France lance un site pour défendre un Green Friday

Pour défendre un Green Friday plutôt qu’un Black Friday, ESS France et la République de l'ESS ont lancé le site « vivre sans Amazon : c'est

1min

ActifsRadio, radio digitale de l’ESS et de l’innovation sociale

NOS ENGAGEMENTS

Le Crédit Coopératif finance une économie réelle au service de l’humain et de son environnement.

Découvrir

DEVENEZ SOCIÉTAIRE

En savoir +

Derniers billets de blog

Non classé Billet de blog

NOS FINANCEMENTS REFLÈTENT NOS PRINCIPES ET NOS VALEURS

En 2021, comme depuis 40 ans, il nous importe de préserver notre indépendance, notre liberté de décider et d’agir. La stratégie de financement et notr

1min

COOPÉRATIVE Billet de blog

Une semaine en milieu paysan – retour de terrain d’Hélène, chargée de mission

Hélène, coordinatrice de l'antenne de T&H à Ouagadougou et chargée de mission sur le terrain, nous fait un retour d'expérience suite à la 2ème session

1min

Non classé Billet de blog

BURKINA FASO : UNE URGENCE NON-MÉDIATIQUE

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une situation politique sans précédent. Au regard des événements sécuritaires liés aux groupes armés radi

2min

INNOVATION SOCIALE Billet de blog

Interview de Kevin, résident chez Habitat et Humanisme "Jamais je n’aurais pensé vivre ça"

Kevin a 32 ans, jeune actif, il est résident chez Habitat et Humanisme Ile-de-France au sein de la maison intergénérationnelle Chabrol, qui accueille

2min